BOULDER, Col. (AP) – Autant que les installations, Folsom Field ou l’attrait d’essayer de réaliser un remodelage apparemment impossible, c’était probablement les petits caractères qui a amené Deion Sanders avec lui au Colorado.

Le candidat entraîneur le plus excitant du football universitaire, le joueur du Temple de la renommée désormais connu sous le nom de “Coach Prime”, n’aurait presque certainement pas apporté ses talents à Boulder sans une refonte majeure et une réécriture des règles d’éligibilité au Colorado, un domaine dans lequel les Buffs a eu du mal à s’adapter aux nouvelles réalités du portail de transfert.

Dans le nouveau paysage du football universitaire, les joueurs peuvent passer d’une école à l’autre via le portail sans manquer une saison. Le meilleur des meilleurs – regardez, Georgia, c’est emballé son deuxième titre national consécutif Lundi soir – font partie de l’élite pour naviguer dans les nouvelles règles. En raison de règles strictes d’éligibilité et de transfert, le Colorado a eu du mal à participer à ce match.

Mais des changements ont déjà lieu en l’espace d’un mois grâce à une nouvelle initiative qui rend les évaluations de crédit pour les personnes transférées plus transparentes. CU a reçu des engagements d’environ 20 joueurs du portail de transfert et est classé 1er par 247 Sports dans le classement des équipes de football de transfert.

“Cela change la donne”, a déclaré le chancelier de l’université Philip DiStefano dans une interview à l’Associated Press. “Ils (les transferts) veulent savoir immédiatement si (leurs crédits) sont acceptables et s’ils sont éligibles pour jouer. Ils ne veulent pas attendre deux semaines, trois semaines ou cinq semaines.”

Pendant des années, un inconvénient majeur pour attirer les étudiants transférés au Colorado était qu’il n’y avait pas de moyen rationalisé d’accepter les crédits de différentes classes de différentes écoles. Selon les nouvelles règles de ce programme pilote, les transferts peuvent plus facilement déplacer des crédits de leurs écoles précédentes qui n’ont pas de majeure correspondante à CU. Dans un paysage ultra-compétitif avec des athlètes en demande, le processus plus rapide devrait mettre Sanders sur un pied d’égalité.

Et fini l’ancien système qui était une cause perdue pour le prédécesseur de Sanders, Karl Dorrell, qui a non seulement eu du mal à faire venir de grands noms du portail de transfert en raison des obstacles à CU, mais a également perdu d’innombrables meneurs de jeu dans le processus. Dorrell a été congédié en octobre après un départ de 0-5.

Avec l’arrivée de Sanders, de larges segments de fans de CU envisagent un retour aux jours de gloire de Bill McCartney, qui a donné à l’école son seul titre national. C’était la saison 1990, à une époque bien avant le portail de transfert et avant que le Colorado n’ait considérablement resserré ses pratiques de recrutement. Il a fallu quatre ans à l’entraîneur pour établir un record de victoires. Le seul titre national du Colorado est survenu lors de la neuvième année de McCartney dans le programme.

L’époque du projet de reconstruction du patient est presque révolue dans les sports universitaires. Le Colorado, comme la plupart des écoles en difficulté, est à la recherche d’un renouveau de type Lincoln Riley. En l’espace d’un an, Riley a utilisé les transferts pour transformer un programme 4-8 du sud de la Californie en une équipe 11-3 avec une place à Cotton Bowl.

‘Nous allons gagner. Ça va arriver”, a déclaré Sanders. « Je ne vais pas mettre un calendrier là-dessus. Mais ça va arriver.

Les plus grandes premières victoires de Sanders incluent son propre fils, le quart-arrière Shedeur Sanders, qui est venu avec lui de Jackson State et se qualifie immédiatement. Il en va de même pour le demi de coin / receveur acclamé Travis Hunter.

Grâce en grande partie au portail de transfert, certains observateurs universitaires voient un chemin réaliste de 1 à 11 – le record de CU en 2022 – à un match de bowling en une saison ou deux. Selon Paris sportifs FanDuel, la première ligne pour le total de victoires du Colorado en 2023 est de 4 1/2. Six victoires sont nécessaires pour se qualifier pour le bol. Et même si “Coach Prime” réussit et part ensuite pour un programme plus important, les changements qu’il a négociés pourraient emmener CU loin sur la route.

“Son impact a déjà été important en raison de la modification de la règle du portail de transfert. Ainsi, chaque futur entraîneur a la liberté de sortir et de concourir pour les étudiants-athlètes », a déclaré Charles Johnson, quart-arrière de l’équipe du championnat national.

Le chemin du Colorado pourrait potentiellement devenir encore plus facile grâce à un autre changement sismique dans les sports universitaires – le réalignement de la conférence, qui verra l’USC et l’UCLA entrer dans le Big Ten en 2024.

Parmi les écoles qui restent dans le Pac-12, Stanford est aux prises avec certains des mêmes problèmes que le Colorado. Mais le récent licenciement de David Shaw après une fiche de 14-28 au cours des quatre dernières saisons n’a pas entraîné de changement de type CU. Stanford a une politique de transfert notoirement stricte, et un réunion récente du sénat de la faculté de l’université n’a pas changé cela de si tôt.

Dans le Colorado, les supporters et l’administration en ont assez de perdre. En plus de réduire les formalités administratives, l’arrivée de Sanders a ouvert les bourses d’une classe d’appoint Buffaloes qui rêvait depuis longtemps d’aligner un prétendant au titre mais ne voulait pas vraiment payer pour cela.

En vertu des nouvelles règles NIL – dans lesquelles les joueurs sont payés pour utiliser leur nom, leur image et leur ressemblance dans les offres promotionnelles – les écoles encouragent les boosters à donner aux soi-disant collectifs, qui utilisent l’argent pour créer des offres pour les joueurs. Dans le Tennessee, par exemple, un collectif NIL vise à collecter 25 millions de dollars par an pour les verser dans les poches des joueurs.

Le site cuatthegame.com a posté une lettre disant que le collectif du Colorado, le « Fondation Buffs4Lifeavait amassé environ 100 000 $ – 10% de l’objectif de la première année – à partir du 29 décembre, environ quatre semaines après l’annonce de l’embauche de Sanders.

“Dans le cas du Colorado, le programme avait besoin d’un sursaut de vie et embaucher quelqu’un comme Coach Prime est probablement un moyen inégalé ou inégalé de susciter cet espoir, cette excitation”, a déclaré Sam Weber, directeur principal du marketing et des communications de la marque. chez Open Dorse, une entreprise qui travaille avec des écoles et des collectifs sur les activités de NIL. “Je m’attends à ce que cela conduise à plus de dons ou à plus de fonds pour les collectifs qui sont actifs autour de l’athlétisme du Colorado.”

C’est, selon la plupart des témoignages, aussi rose que les choses aient semblé à Boulder depuis avant la démission de Gary Barnett en 2005. C’est pendant le mandat de Barnett que les politiques d’embauche ont été sévèrement resserrées à la suite d’une affaire de longue date impliquant des viols présumés sur un off- fête sur le campus à laquelle ont assisté des recrues et des joueurs en décembre 2001.

Barnett a été blanchi de tout acte répréhensible, mais le président de l’école et le directeur sportif ont tous deux perdu leur emploi. Aucun des cinq entraîneurs-chefs à temps plein qui ont suivi Barnett, qui a démissionné en 2005, n’a quitté le Colorado avec une fiche gagnante.

L’arrivée de Sanders, sans surprise, a généré 1 800 nouveaux dépôts d’abonnements, tandis que plus de 11 000 fans ont rempli des formulaires d’intérêt. De plus, le magasin de l’équipe a connu six de ses plus gros jours de vente depuis l’embauche de ” Coach Prime “, qui tente de tirer parti de ce qui est considéré comme l’un des campus les plus accueillants du pays, mais qui n’est pas le tirage au sort. que certains fans du Colorado pensent que cela pourrait être.

À entendre les optimistes le dire, la confluence de rêver grand et un retour aux jours de gloire du Colorado pourraient se concrétiser dès le 9 septembre. pour une visite du College GameDay d’ESPN, qui aimerait sans aucun doute voir plus de Sanders sur ses voies aériennes à l’avenir.

“Les gens avec qui j’étais au lycée il y a 60 ans disent : ‘Bon travail. C’est génial”, a déclaré DiStefano. “Allumez simplement ESPN, allumez Fox – quelqu’un parle de l’arrivée de Coach. Nous n’avons pas eu ce genre de publicité nationale.

___

Football universitaire AP : https://apnews.com/hub/college-football et https://twitter.com/ap_top25 Inscrivez-vous à la newsletter AP Top 25 ici : https://link.apnews.com/join/ 6nr /morning-wire-newsletter-footer-internal-ads


FIRE KIRIN Fire Kirin Add Money Hack HOW TO GET UNLIMITED MONEY ON FIRE KIRIN
“bigo live free diamonds 2023 – How To Get Bigo Live Diamonds Free”
How to get Free Bingo Blitz Credits in 5 easy steps!
nba 2k20 locker codes vc never expire
سكس تويتر نا تحميل برنامج MIXCRAFT للكمبيوتر
FIRE KIRIN Fire Kirin Add Money Hack HOW TO GET UNLIMITED MONEY ON FIRE KIRIN
LivU Live Video Chat App Live Proof Real And Fake?
People also watched
how to get free diamonds in bigo live app || bigo live free Diamonds 2021 || Clipclap app
Bingo Blitz get free Credits | How to claim reward 10,000 Credits in Bingo Blitz 2023
current nba 2k locker codes
TUMILE APK DOWNLOAD 2022 FREE 9APPS
fire kirin free money hack
Livu Hack – How to get Unlimited Coins in Livu appHow to Hack LivU for ios / Technical bpx
war robot phien ban hack

By uiq51

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}