Mon temps à l’université était un mélange de cours gaspillés et de trop de soirées, mais au moins je peux dire que je n’ai pas eu à combattre des monstres hurlants ou à risquer d’être emporté dans un monde démoniaque. Bien que cela aurait pu être mieux étant donné à quel point c’était divertissant École des démons (s’ouvre dans un nouvel onglet) le fait.

Le jeu rationalise le combat des RPG tactiques et l’enveloppe dans une histoire d’étudiants naviguant dans les périls (surnaturels ou autres) de la vie universitaire. S’adressant au directeur créatif Brandon Sheffield, il est clair que c’est un jeu avec une grande influence. «Les gens le comparent à Persona, Shin Megami Tensei et tout ça… il y avait comme Devil Survivor, un jeu SMT, qui était influent, un peu avec le système relationnel… mais les influences ont été projetées beaucoup plus loin et plus du film et C’est donc formidable que ce sac de choses que j’aime se soit réuni en quelque chose que les gens veulent vraiment regarder.

Vous incarnez Faye, qui vient d’une famille des derniers chasseurs de démons, ce qui en fait essentiellement une Belmont. Fondamentalement, elle aime juste frapper des choses et cela fait d’elle une fille selon mon cœur. Faye et un groupe d’amis ont commencé l’université sur une île mystérieuse. Ensemble, ils devront peser les exigences de l’enseignement supérieur contre le danger des puissances supérieures.

L'école des démons.

(Crédit image : Necrosoft Games)

Étudiants possédés par Cue, mystérieuse amnésie et… Yakuza ?

Démonstration de gameplay



Source link

By uiq51

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *