Pour la première fois depuis une éternité, Call of Duty innove à nouveau. Même embourbé par un lancement difficile et aux prises avec une interface utilisateur atrocement maladroite, Call of Duty: Warzone 2 est toujours un énorme pas en avant par rapport à son prédécesseur.

Un jeu de bataille royale est aussi bon que sa ou ses cartes, et Al Mazrah est l’un des meilleurs auxquels j’ai joué à ce jour. Joyau de l’âge d’or islamique, la Syrie fictive a été écrasée par les conflits internes et l’intervention étrangère. Les quartiers d’affaires contemporains et voyants contrastent magnifiquement avec les mosquées et les bazars, créant une carte beaucoup plus habitée que ses prédécesseurs Verdansk et Caldera.



Source link

By uiq51

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}