Drapeau russe aux Jeux olympiques
Les athlètes ne pourraient pas concourir sous le drapeau russe

Les athlètes russes et biélorusses pourraient être libres de participer aux Jeux olympiques de 2024 en tant que neutres après que le Comité international olympique a déclaré qu’il “explorerait une voie” pour leur participation.

Le CIO a appelé les fédérations à exclure les athlètes des pays suite à l’invasion russe de l’Ukraine.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré cette semaine que les athlètes russes ne devraient avoir “aucune place” aux Jeux de Paris.

Mais la déclaration du CIO mercredi pourrait ouvrir la voie à leur retour.

Il disait : “Aucun athlète ne devrait être empêché de concourir uniquement à cause de son passeport”.

Cette décision a été critiquée dans une déclaration conjointe des athlètes pour l’Ukraine et de l’association des athlètes Global Athlete.

Il a déclaré que la décision montre que le CIO “approuve la guerre vicieuse de la Russie et l’invasion de l’Ukraine”.

“Le retour des athlètes russes et biélorusses dans les compétitions internationales, en particulier les Jeux olympiques de Paris en 2024, conduira l’État russe à redéployer les athlètes pour soutenir l’effort de guerre et détourner l’attention des atrocités en Ukraine sur l’une des plus grandes scènes multisports au monde. “, ajoute le communiqué.

Le CIO a déclaré que la participation aux compétitions, y compris les épreuves de qualification, exige que les athlètes participent en tant que neutres “et ne représentent en aucun cas leur État ou toute autre organisation de leur pays”.

Les athlètes ne doivent pas avoir « agi contre la mission de maintien de la paix du CIO en soutenant activement la guerre en Ukraine ».

Ainsi disait le président Thomas Bach en décembre le CIO a été confronté à un “dilemme majeur” pour s’assurer que les athlètes ne souffrent pas des sanctions sportives.

Certaines fédérations sportives ont ignoré la recommandation du CIO et ont autorisé des athlètes individuels à concourir en tant que neutres, mais d’autres se sont conformées.

Deux joueuses de tennis biélorusses, Victoria Azarenka et Aryna Sabalenka, pourrait se rencontrer ce week-end lors de la finale du simple féminin de l’Open d’Australie. Les deux s’affrontent en tant que neutres.

La Lawn Tennis Association a été condamnée à une amende de 820 000 £ pour avoir exclu les joueurs russes et biélorusses des événements sur gazon de l’été dernier, y compris Wimbledon.

Le gouvernement britannique affirme que la Biélorussie a aidé et encouragé l’invasion russe.

fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren
fire-kiren

By uiq51

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}