Près de 60 000 personnes atteintes de COVID sont décédées en Chine depuis début décembre, ont annoncé samedi les autorités sanitaires de Pékin, dans ce que l’Organisation mondiale de la santé a qualifié de “vague rapide et intense” d’infection dans le pays.

Les autorités avaient précédemment enregistré un faible nombre de morts depuis la levée des restrictions draconiennes zéro-COVID le mois dernier. Mais les experts internationaux de la santé avaient exprimé de sérieux doutes au milieu des chiffres officiels rapports de longues files d’attente aux crématoires et estimations des taux d’infection entre 80 et 90 % dans certaines régions du pays.

Entre le 8 décembre et le 12 janvier, il y a eu 59 938 décès liés au COVID dans les hôpitaux chinois, a déclaré Jiao Yahui, chef du Bureau de l’administration médicale au sein de la Commission nationale de la santé, lors d’un point de presse samedi.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a salué la dernière publication de données et a appelé Pékin à continuer de partager des informations. Le directeur général Tedros Ghebreyesus s’est entretenu samedi avec le directeur de la Commission nationale chinoise de la santé, Ma Xiaowei.

“L’épidémiologie globale – reflétant une vague rapide et intense de maladie causée par des sous-variantes connues d’Omicron avec un impact clinique plus important sur les personnes âgées et celles souffrant d’affections sous-jacentes – est similaire aux vagues d’infection subies par d’autres pays, ainsi que le pression accrue sur les services de santé, a déclaré l’OMS dans un prononciation.

Ceux qui sont morts avec COVID depuis début décembre avaient un âge moyen de 80 ans et 90% avaient 65 ans ou plus, ont déclaré les autorités chinoises. La grande majorité des décès étaient dus à une combinaison de COVID et d’autres maladies, ont ajouté les autorités.

La Chine a été critiquée pour son manque de transparence sur l’ampleur de l’épidémie. Le mois dernier, Pékin a changé sa façon de définir les décès par COVID, ne comptant que ceux qui sont morts d’une insuffisance respiratoire causée directement par le virus – une définition de l’OMS m’a dit était trop étroit.

By uiq51

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}