Quelque chose est pourri dans l’état de Revachol. Cette année s’est progressivement déroulée une histoire du monde réel amèrement ironique, celle dans laquelle les créateurs de sans doute le meilleur jeu PC de tous les temps (s’ouvre dans un nouvel onglet) semblent avoir été fermeture systématique de l’entreprise (s’ouvre dans un nouvel onglet) ils ont été co-fondateurs du studio Disco Elysium ZA/UM et se battent maintenant pour cela devant les tribunaux.

Comment en est-on arrivé là ? L’une des réponses est relativement simple : quatre croquis conceptuels d’un homme au foulard, les premiers aperçus d’une suite de Disco Elysium, prétendument achetée l’année dernière pour un peu plus d’un euro par une société écran contrôlée par un dirigeant de ZA/UM, puis immédiatement revendue à ZA/UM pour € 4,8 millions.



Source link

By uiq51

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *