Remarque

BEYROUTH – Un immeuble dans un quartier de la ville d’Alep, dans le nord de la Syrie, s’est effondré tôt dimanche, tuant au moins 16 personnes, dont un enfant, et en blessant quatre autres, ont rapporté les médias officiels.

Le bâtiment de cinq étages abritant environ 30 personnes est situé dans le quartier de Sheikh Maksoud sous le contrôle des Forces démocratiques syriennes dirigées par les Kurdes, soutenues par les États-Unis. Selon le rapport, il s’est effondré du jour au lendemain après que des fuites d’eau ont affaibli les fondations de la structure.

Des dizaines de pompiers, de premiers intervenants et de résidents sous les décombres et la poussière ont fouillé les décombres à la recherche des résidents restants avec des perceuses et un bulldozer.

Certains des proches des locataires attendaient anxieusement à proximité, tandis que d’autres pleuraient à l’entrée d’un hôpital voisin alors que les corps arrivaient dans des ambulances et à l’arrière de camions.

Hawar News, l’agence de presse des régions kurdes semi-autonomes de Syrie, a initialement fait état de sept morts et trois blessés, dont deux critiques.

De nombreux bâtiments à Alep ont été détruits ou endommagés pendant les 11 années de conflit en Syrie, qui ont tué des centaines de milliers de personnes et déplacé la moitié des 23 millions d’habitants du pays d’avant-guerre.

Bien que le gouvernement syrien dirigé par le président Bashar Assad ait repris Alep aux groupes d’opposition armés, Sheikh Maksoud fait partie d’un certain nombre de quartiers sous le contrôle des forces kurdes.

Alep est la plus grande ville de Syrie et était autrefois son centre commercial.

By uiq51

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *