Remarque

LONDRES – L’Église d’Angleterre a déclaré mercredi qu’elle autoriserait pour la première fois les bénédictions pour les mariages civils homosexuels, mais les couples homosexuels ne seront toujours pas autorisés à se marier dans ses églises.

La décision fait suite à cinq ans de débats et de délibérations sur la position de l’Église sur la sexualité. Il devrait être décrit dans un rapport à l’assemblée nationale de l’église, le Synode général, qui se réunira à Londres le mois prochain.

Selon les propositions, la position de l’Église d’Angleterre selon laquelle le sacrement de mariage est limité aux unions entre un homme et une femme ne changera pas.

Les couples de même sexe, cependant, pourraient organiser un service religieux avec des prières de consécration, d’action de grâce ou pour la bénédiction de Dieu après avoir contracté un mariage civil ou un partenariat civil.

Le mariage homosexuel est légal en Angleterre et au Pays de Galles depuis 2013, mais l’Église n’a pas changé son enseignement lorsque la loi a changé.

L’archevêque de Cantorbéry Justin Welby, chef spirituel de l’Église anglicane, a reconnu que les propositions “sembleront aller trop loin pour certains et loin d’être assez loin pour d’autres”.

« Cette réponse reflète la diversité des points de vue au sein de l’Église d’Angleterre sur des questions telles que la sexualité, les relations et le mariage. Je me réjouis de cette diversité et j’accueille cette façon de la refléter dans la vie de notre église », a déclaré Welby.

“J’espère que cela pourra fournir à l’Église d’Angleterre un moyen de dire, publiquement et sans équivoque, à tous les chrétiens et en particulier aux personnes LGBTQI + que vous êtes les bienvenus et que vous êtes une partie précieuse et précieuse du corps du Christ”, a-t-il ajouté s’il vous plaît.

L’église a déclaré que les évêques prévoyaient de présenter vendredi des excuses officielles aux personnes LGBTQ pour “le rejet, l’exclusion et l’hostilité” qu’elles ont ressenties de la part de l’église.

Il a déclaré qu’il fournirait des conseils pastoraux à ses pasteurs et congrégations, les exhortant à accueillir les couples de même sexe “sans condition et avec joie”.

L’archevêque d’York Stephen Cottrell s’est excusé pour “la façon dont les personnes LGBTQI+ et ceux qu’ils aiment ont été traités par l’Église, qui devrait avant tout reconnaître que chacun est précieux et créé à l’image de Dieu”.

“Nous sommes profondément désolés et honteux et nous voulons saisir cette occasion pour recommencer dans l’esprit de repentance que notre foi nous enseigne”, a-t-il déclaré. “Ce n’est pas la fin de ce voyage, mais nous avons franchi une étape importante, et j’espère que ces prières d’amour et de foi pourront nous fournir à tous un moyen de célébrer et d’affirmer les relations homosexuelles.”

Le Synode général devrait discuter en détail des propositions lors de sa réunion des 6 et 2 février. 9 réunion.

By uiq51

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *