Des centaines d’enfants participent à la cérémonie d’ouverture de leur propre Coupe du monde dans le nord-ouest de la Syrie, tenu par les rebelles.

Plus de 300 enfants du nord-ouest de la Syrie tenu par les rebelles ont donné le coup d’envoi de leur propre Coupe du monde samedi.

Les enfants enthousiastes ont pris part à la cérémonie d’ouverture au stade municipal d’Idlib, certains portant les maillots des équipes de la Coupe du monde de cette année, a rapporté l’agence de presse AFP.

Leurs 32 équipes correspondent aux pays qualifiés pour la Coupe du Monde, qui commence au Qatar dimancheet leur compétition a commencé par un match entre le pays hôte et l’Équateur, en raison de la calendrier officiel.

“Je représente l’Espagne et j’espère que nous gagnerons la coupe”, a déclaré Bassel Sheikho, 12 ans, qui travaille dans un garage.

Alors que les enfants des camps de personnes déplacées d’Idlib et des environs constituent 25 des équipes, les sept autres équipes sont des enfants travaillant dans les zones industrielles de la région.

Les filles s'alignent et posent ensemble
Les filles s’alignent et posent ensemble sur le terrain lors de la cérémonie d’ouverture de la ” Coupe du monde des camps ” au stade municipal d’Idlib récemment rouvert dans la ville du nord-ouest de la Syrie tenue par les rebelles [Omar Haj Kadour/AFP]

La guerre en Syrie a tué environ un demi-million de personnes et déplacé des millions d’autres depuis qu’elle a commencé en 2011 avec sa répression brutale des manifestations anti-gouvernementales.

La région d’Idlib abrite environ trois millions de personnes, dont environ la moitié sont déplacées à l’intérieur du pays.

Des enfants de 10 à 14 ans s’entraînent depuis des mois pour participer à la “coupe du monde des camps”, raconte Ibrahim Sarmini de l’ONG Violet, qui organisait le tournoi.

Il a déclaré que l’événement était conçu pour encourager les enfants à faire du sport et pour “attirer l’attention internationale sur les jeunes déplacés et ceux qui travaillent”, qui sont parfois parmi les plus exposés aux risques mortels.

La dernière opposition armée au régime du président Bashar al-Assad comprend de grandes parties de la province d’Idlib et des parties des provinces voisines d’Alep, de Hama et de Lattaquié.

Enfants portant les uniformes des équipes nationales de football
Des enfants portant les uniformes des équipes nationales de football jouant à la Coupe du Monde de la FIFA 2022 au Qatar s’alignent lors de la cérémonie d’ouverture de la “Camps World Cup” [Omar Haj Kadour/AFP]

Le groupe armé Hay’et Tahrir al-Sham (HTS), dirigé par l’ancien affilié syrien d’Al-Qaïda, est dominant dans la région, mais d’autres groupes rebelles sont également actifs.

Les matchs de la “Coupe du monde des camps” se poursuivront pendant la période officielle du tournoi et la finale aura lieu dans un camp à Idlib.

Sarmini a noté que l’hiver était sur le point de s’installer de plein fouet et que les pluies devaient à nouveau apporter la misère dans les camps délabrés et misérables.

“J’espère que le monde entier prêtera attention aux déplacés et les soutiendra afin qu’ils puissent rentrer chez eux le plus tôt possible”, a-t-il déclaré.



Source link

By uiq51

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *