Le président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva et les dirigeants des autres départements du gouvernement brésilien se sont rencontrés lundi dans la capitale Brasilia et ont publié une déclaration commune condamnant les “actes terroristes” de ceux qui pris d’assaut et détruit le Congrès du paysCour suprême et bâtiment du bureau présidentiel le dimanche.

« Les pouvoirs de la République, défenseurs de la démocratie et de la Constitution de 1988, dénoncent les actes de terrorisme, de vandalisme, de crime et la tentative de coup d’État qui a eu lieu hier après-midi à Brasilia. Nous sommes unis pour prendre des mesures institutionnelles, conformément à la loi brésilienne », indique la déclaration, signée lundi matin par Lula, aux côtés de Veneziano Vital do Rêgo, président par intérim du Sénat brésilien ; Arthur Lira, président de la Chambre des députés ; et Rosa Maria Pires Weber, présidente de la Cour suprême.

By uiq51

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *