Emine al-Motakki n’aurait jamais pensé qu’il assisterait un jour à un match de Coupe du monde. Ce n’est pas une opportunité pour tout le monde. Mercredi, le kiné franco-marocain de Marseille de 27 ans a compté ses bénédictions.

“C’est un privilège d’être ici”, a-t-il déclaré à Al Jazeera. “J’ai un bon travail… donc je peux bien économiser.”

Vêtu d’un costume d’équipe marocain avec un masque de lion, al-Motakki a évoqué la hausse du coût de la vie en France et au Maroc, où beaucoup ont du mal à joindre les deux bouts. Se rendre au Qatar pour la Coupe du monde au milieu de crises aussi vastes dans le monde a rendu l’occasion encore plus précieuse, a-t-il déclaré, la décrivant comme l’un des “plus grands moments” de sa vie.

Les supporters arrivent au stade Al Bayt avant le match Maroc-Croatie
Des supporters marocains au stade Al Bayt avant le Maroc contre la Croatie, Groupe F, Coupe du Monde de la FIFA 2022, 23 novembre, Qatar [Showkat Shafi/Al Jazeera]

Alors que la foule remplissait le stade Al Bayt pour le match Maroc-Croatie du groupe F, le costume et le masque colorés d’al-Motakki en ont fait un aimant pour les autres fans, dont beaucoup l’ont entouré pour des selfies – y compris un jeune enfant qui semblait initialement terrifié pour al-Motakkis se lever.

De retour en France, Al Motakki a déclaré qu’il assistait à tous les matchs de l’Olympique de Marseille et profitait de chaque occasion pour se déguiser pour l’occasion quand il le pouvait. “J’aime rendre les gens heureux”, a-t-il déclaré, se décrivant comme un fanatique de football.

Également fan de l’équipe de France, lorsqu’on lui a demandé qui il soutiendrait, il a répondu que ce serait comme “choisir entre ma mère et mon père”. Mercredi, cependant, il était all-in pour son pays d’origine.

Fans au stade Al Bayt avant le Maroc contre la Croatie, Groupe C, Coupe du Monde de la FIFA 2022, 23 novembre, Qatar [Showkat Shafi/ Al Jazeera]
Des supporters marocains au stade Al Bayt avant le Maroc contre la Croatie, Groupe F, Coupe du Monde de la FIFA 2022, 23 novembre, Qatar [Showkat Shafi/Al Jazeera]

En effet, l’emplacement et la zone à l’extérieur du stade étaient dominés par les supporters des Lions de l’Atlas, comme on appelle l’équipe marocaine.

Malgré la chaleur, le stade s’est rempli de couleurs et d’effervescence – une mer de rouge et de vert, aux teintes du drapeau marocain, a balayé les tribunes : familles avec enfants, couples et groupes d’amis.

Le public a été accueilli par le groupe Al Salam dabke de Ramallah, Palestine. Les Marocains se sont précipités pour prendre des photos avec eux, tandis que certains tenaient le drapeau palestinien à côté du drapeau marocain.

Nabeela de Rabat et résidente du Qatar s’est dite “super fière” que son équipe ait atteint la Coupe du monde. “Je suis convaincu que nous allons bien faire aujourd’hui”, déclare le joueur de 31 ans qui travaille dans une entreprise énergétique.

Mais il y avait aussi une camaraderie régionale. Nabeela a déclaré qu’elle était “très heureuse pour les Saoudiens” et que leur étonnante défaite face à l’Argentine mardi “renforcera également la confiance de notre équipe”. Mardi, la Tunisie a également surpris le Danemark en les tenant à un match nul et vierge.

Les Marocains se sont réunis autour de groupes performants tels que l’équipe de Ramallah dabke ou de personnages tels que al-Motakki pour chanter, chanter, danser ou crier à leur équipe en soutien à l’équipe. Certains ont été vus dans leurs tenues nationales, dont le célèbre bonnet rouge de Fès.

Supporteurs du Maroc
Foule de fans au stade Al Bayt avant le Maroc contre la Croatie, Groupe F, Coupe du Monde de la FIFA 2022, 23 novembre, Qatar [Showkat Shafi/Al Jazeera]

La Croatie là aussi

Pendant ce temps, les supporters croates étaient beaucoup moins nombreux. Certains portaient des tobes blanches personnalisées recouvertes de carrés rouges, tout comme sur leur drapeau national – peut-être leur façon de marquer l’occasion et de célébrer la Coupe du monde qui se tenait pour la première fois dans un pays arabe.

Un couple qui a parlé à Al Jazeera a déclaré qu’ils passaient un “bon moment” au Qatar.

Les fans arrivent au stade Al Bayt avant le Maroc contre la Croatie, Groupe C, Coupe du Monde de la FIFA 2022, 23 novembre, Qatar [Showkat Shafi/ Al Jazeera]
Supporters croates au stade Al Bayt avant le Maroc contre la Croatie, Groupe F, Coupe du Monde de la FIFA 2022, 23 novembre, Qatar [Showkat Shafi/Al Jazeera]

Maya, 56 ans, et Davor, 61 ans, ont déclaré avoir vécu sur une croisière amarrée à Doha.

“La sécurité, l’hospitalité… et le transport étaient parfaits”, a déclaré Davor. On se sent en sécurité ici. »

Ce tournoi dans leur première fois au Moyen-Orient. “J’aime que la Coupe du monde soit ici dans cette région”, a déclaré Maya. “C’est bon pour les échanges culturels. Les gens seront intéressés à voyager dans d’autres pays du Golfe.

Lorsqu’on lui a demandé qui gagnerait aujourd’hui, Davor a souri et a dit qu’il ne voulait pas “le maudire”. Il a ouvert. “Je pense que la Croatie… elle a une meilleure équipe sur papier.”

Pendant ce temps, al-Motakki a déclaré qu’il était convaincu que son équipe serait la gagnante. “Ça va être 2-1… encore une surprise.”

Les supporters croates arrivent au stade Al Bayt avant le Maroc contre la Croatie, Groupe C, Coupe du Monde de la FIFA 2022, 23 novembre, Qatar [Showkat Shafi/ Al Jazeera]
Les supporters croates au stade Al Bayt avant le Maroc contre la Croatie, Groupe F, Coupe du Monde de la FIFA 2022, 23 novembre, Qatar [Showkat Shafi/Al Jazeera]



Source link

By uiq51

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *